jeudi 24 décembre 2009

Le Grinch de Noël porte-t-il ou non la perruque?

p45 +22

Joyeux 22+2 décembre à tous, et en particulier au Grincheux de Noël, notre idole.

Parce que ce ne serait pas un Noël magique sans ce personnage...il est venu à nous à travers les médias:

Les anonymes qui bloguent ou qui tweetent en se cachant derrière un pseudonyme stupide, un nez de clown, ou une perruque : Cette année, on a accordé beaucoup trop de visibilité et de temps d'antenne (dans des émissions supposément intellectuelles) à des peureux qui n'osent pas sortir du placard. Il est hors de question que j'accorde la moindre crédibilité à un individu qui n'est pas capable de donner son prénom et son nom de famille quand il crache sur tout ce qui bouge. Mets tes culottes et assume tes propos. Ou sort de la cuisine.

(SIGNÉ Sophie Durocher)

Oh la la!

Mon 22ième sens est interpellé. S'adresserait-on à nous d'une manière timide?

Alors, nous devrions répondre. Autrement, c'est pas poli!

Chère Sophie Durocher,

Nous sommes touchées (Moi, ma tuque, et ma perruque) de vous savoir parmi nos 78 lecteurs. Vraiment. Ça ne parait pas, comme ça, mais nous étions fans de votre émission à Télé-Québec quand nous avions 16 ans. (Vous en savez déjà plus sur moi, car je présume que vous voulez mieux me connaître...? J'aime les yogourts glacés et la couleur blonde.)

Je trouve votre référence à nous, touchante.
Comment ça se fait qu'une grande dame comme vous connaisse notre monde sous-terrain?

Tout d'abord, "Mets tes culottes et ta perruque. Ou sort de la cuisine.'" seraient des termes plus adéquats en ce qui nous concerne, dois-je corriger.

Ensuite, laissez-moi investiguer davantage le poids de vos propos. Vous dites que La Clique est un clown anonyme? Je croyais pourtant que La Presse avait révélé son identité secrète ainsi que sa couleur de cheveux: le jaune.

Pourquoi ne l'aimez-vous toutefois quand même pas? (Voyez, on ne se sert pas de son nom, car ça n'intéresse vraiment personne de le connaître par coeur.) Votre argument ne tient pas en ce qui concerne les masques...

Pour les perruques, c'est autre chose. C'est que ça vend plus de perruques ainsi, plutôt que de ne pas s'appeler Perruque. C'est aussi simple que ça. Moi, les beaux blogues amateurs "La vie selon Claude Richer," je trouve que c'est vraiment un titre de bouette. Et dans les oeuvres d'art, le titre est aussi important que la date. (Donc, la perruque+ le 22ième siècle.)

Mais j'y pense, et je m'étonne. Pourquoi êtes-vous fâchée contre nous, madame? Nous n'avons même pas ri de votre tendre moitié encore. Et si nous l'avions fait, ah...non c'est vrai que c'était un choix délibéré de ne pas lui faire de pub.

C'est drôle, quand j'avais 22 ans, je lui envoyais parfois des courriels, sous mon VRAI NOM, mais il ne m'a jamais invitée à faire des petits plats avec lui dans la cuisine par la suite....Quelle déception que de réaliser qu'il aurait été de mise de le faire.

Vous dites que si j'écrivais mon numéro d'assurance sociale...vous m'inviteriez au restaurant?

Est-ce une promesse?

Allez-vous nous suivre avec enthousiasme en sachant qui nous sommes? Vous allez enfin admettre que vous riez, des fois, en nous lisant?
C'est vrai que d'encourager "la relève" des mots, ça a l'air de vous faire plaisir...

Une chose m'étonne...et elle n'est pas moindre....c'est que nous ne sommes pas vraiment anonymes....

Qu'en faisant le moindrement des recherches, une personne qui veut nous appeler par notre petit nom, le fera.

Il y a au moins 3 journalistes qui détiennent en EXCLUSIVITÉ cette information sur Facebook....Vraiment, si c'était une nouvelle, ils en feraient une d'ici le 22ième siècle.
Mais ce n'est qu'une perruque prête-à-porter qui rend service à la société...Mais pas assez pour se comparer avec Spiderman.

Vous en voulez une aussi....une perruque? Faites juste essayer!


Au plaisir d'entretenir un lien personnalisé maintenant que nous sommes familières,
Chef Perruque, pour vous servir de beaux cheveux.




Do not feed bloggers or rats.

2 commentaires:

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.