vendredi 30 novembre 2012

Yark !

Cher 22ième,

J't'ai pas oublié.

Check ça comme il y a des opportunités bizarres en NZ!

dimanche 9 septembre 2012

Son afro est une perruque, et un 22ième siècle

Molly Shit!

J'viens de découvrir que Nina Simone a enregistré une chanson qui s'appelle 22th century (22th ?!? Tk, je jugerai pas TROP sa maîtrise de l'anglais. La tienne non plus.)

Kin:



http://www.youtube.com/embed/PYcgCiWAv8c?feature=player_embedded

(J'peux pas le mettre direct, j'sais pas pourquoi, peut-être parce que je vis dans demain maintenant)




Hein hein hein!

Moi pis Nina, on est fait pour se peigner ensemble.


Bonjour d'Auckland. Bientôt plus de détails sur mon blogue de Kiwi.

vendredi 31 août 2012

Hier, demain, après-demain, pis l'etc que ça implique.

Au Cegep, j'amenais parfois un cadre pour décorer mon pupitre dans mon cours d'Histoire de l'art. Je l'ai retrouvé dans une vieille boite, une boite digne du 22ième:


Dommage que je n'ai pas retrouvé mon poster d'un pouce carré de Jean-Marc Parent, ni mon macaron en carton de Monsieur Quaker.

En tout cas, c'est pas pour être plate, mais laisse-moé t'dire mon p'tit toupet que j'ai enregistré mon nouveau blogue pour mon voyage océanique imminent, ça s'appelle Des Kiwis et des Zooms.

I kiss you.

mardi 21 août 2012

Ma CAQ

Assez c'est assez.

(C'est vraiment le meilleur slogan qui m'est venu à l'esprit, j'ai tout donné.)

Esti.
(Sacrer pour rien: check!)

Le temps du changement est venu.
(Citation tirée d'une carte Hallmark)

*coup de pied dans le vide*


Fak:

CE QUI CHANGE ET/OU DEVRAIT CHANGER

-Sophie Thibault: le spray-on-tan et le rose crevette, c'est non. Encore moins deux jours de suite.

-Mario Dumont et Jean Lapierre: c'est pas parce que vous avez travaillé sur votre teint homardesque que ça va faire de vous des Vincent Marissal. Ou, des Vincents Marissaux, devrais-je dire.

-Maman: Tu me demandes pourquoi je sors avec ma sacoche chez Tim Hortons  m'acheter un café  au lieu de mettre mon argent dans mes poches, durant mon séjour banlieusard. Quelle bonne question. J'avoue que c'est louche, les sacoches.  Mais comment tu veux que je traine mes cigarettes que j'ai pas la permission de vous fumer authentiquement dans la face et ce, à l'âge de 30 ans, sans sacoche? Dans un sac banane? Je sais. Poser la question, c'est y répondre. Je t'aime pareil. *roule les yeux vers le ciel, exapérée *

-Hey le Directeur Général des Élections. C'est quoi le rapport des mouettes dans ta pub #57? Les oiseaux se cachent dans l'isoloir pour mourir? J'comprendrai jamais. Faut dire que j'ai manqué le début de la pub à chaque fois, mais j'ai un feeling que c'est n'importe quoi. J'sais pas pourquoi. J'suis bitch, hein? Pas vraiment, je vais aller voter, fak sacre-moi patience avec tes pubs d'instagram pour les 18-24.

-Véronique Cloutier: c'est beau ton toupet. J'aime bin ça. La couleur itou. Bravo. Ça fait changement. (Je ne dirais pas que ça fait CAQ, par z'emple, ça serait chien en tah, pis c'est vraiment pas mon but, pour une fois.)

CE QUI NE CHANGE PAS

- Le gars qui pioche du bruit en vargeant sur des caisses de lait dans le métro m'a cruisé encore. Je suis la fèmme de sa vie, j'pense. J'prends clairement ça comme un compliment. Si ça n'avait pas été de son état d'ébriété élevée et de sa grosse scratch dans la face qu'il s'est fait en étant saoul la fois d'avant, j'pense j'aurais succomber. Enfin, un artiste qui compose ses propres chansons tout en s'occupant des arrangements, pis toute. Une belle âme sur un chemin de boue, ce poète.

- C'est pas twitteur icitte.





mercredi 15 août 2012

AYOYEEEEEEE (10-04)

 Chers bénévoles forcés de me lire,

Vous êtes libres d'aller voir cette exceptionnelle collection de bijoux pas-faits par une ex-vedette de Diva ou de German Larrivière. En fait c'est Annie Tiville le génie derrière cette 'embélitude ORL'.

Allez acheter ça icitte, ça va se vendre comme des petits Négociateurs chauds.
http://www.etsy.com/listing/106827245/des-gens-dexception

C'est tellement patriotique, ça me donne une envie de m’évanouir en pleurant de joie.

Pas toi?



En plus, tu sais quoi? Plus de magnifitudes sont à prévoir bientôt! J't'en reparle, esclave volontaire.

J'capote.

dimanche 5 août 2012

Spécial élections


D'après Charles Tisseyre, les champignons se nourrissent de pourriture pour vivre et procréer.

La question est: combien de politiciens québécois font actuellement du pied d'athlètes?


mardi 17 juillet 2012

Chronique de type Claude Poirier et faits divers

Je dois confesser: jusqu'à l'an dernier, j'étais convaincue que l'expression "entrée par effraction" se disait "entrée par infraction". Même que des fois, il faut que je m'auto-corrige en plein milieu du terme.


Je suspecte fortement que le dit-vidu Claude Poirier soit le responsable du fuckyall de mon éducation en matière de justice et faits divers.

Cela dit, c'est plein de bon sens pareil, d'entrer par infraction, puisque tu entres par effraction, qui est, j'en suis presque certaine, mais pas vraiment, une infraction.

Mais encore faut-il deviner de quelle infraction il s'agit, dans le cas ou ce serait une entrer par infraction pas effractionnée. Comme par exemple, une simple ado de 14 ans qui fait une entrée dans un centre d'achat, vêtue d'une cabine de bronzage en marche. Ou serait-ce plutôt d'entrer dans une auto avec une bouteille de fort à la main après en avoir bu la moitié, qui est à la fois une infraction puisque la bouteille est ouverte sur la voix publique sans permis d'alcool, et aussi une conduire en faculté affaiblies sans conduite.

Faut vraiment que j'envois un rapport à la Ministre bientôt à ce sujet.


jeudi 12 juillet 2012

Mon kiwi est une perruque



Ah ouin

J't'ai pas dit ça, mais dans quelques semaines je m'en vais vivre et travailler en Océanie pour un petit boutte.


Mais, m'a reviendre, tsé.

  Je pense m'ouvrir un autre blogue d'occasion, tout en maintenant celui-ci le plus possible, car j'pense qu'ils ont aussi des ch'feux pis du 22ième siècle en masse en Nouvelle-Zélande.




Alors, as-tu des suggestions pour le nom de mon prochain blogue parallèle?

Tu sais que j'vais t'aimer ( ou t'haïr) tout autant de là-bas, cher contemporain, qui que tu sois.


lundi 9 juillet 2012

Juillet, tsé. (Hey ça fait presque 3 ans que le blogue existe, plus que 98 ans avant de passer à autre chose.)

Cher blogue,

C'est fou ce que j'ai rien à te dire ces temps-ci, alors que ma vie est plus 22ième siècle que hier et probablement moins encore que demain.

J'aurais dans le fond plein de choses à te dire, mais c'est pas trop mon genre de m'attarder à détails plus important que la mise en plis métaphorique d'un cheveu fin et soyeux fictif.

Que dire?

- Les dauphins trouvent probablement qu'on ressemble aux chats pas d'pouèles quand ils nous voient. Un peu de respect pour ces chats laids-là, la prochaine fois.

- J'ai réalisé que ça doit bien faire 20 ans que TVA n'a pas joué My Science Project à la télé le samedi soir. Vous êtes-vous déjà demandé quand cet alzeimer collectif va nous priver des 7 représentations annuelles d'Un Prince à NY et de Mon Cousin Vinny?

J'ai réglé le problème pour vous ainsi que pour la génération Z qui viendrait se perdre ici, grâce à de complexes et substantielles recherches subventionnées d'amour (encore une fois, payée par le p'te contribuab' que nous sommes tous) mais gratuites, sur youtube.




Mais toi, tu dis rien. As-tu réponse à une question qu'on ne se poserait pas encore, par hasard?



mardi 3 juillet 2012

Mes prédictions pour le 23ième siècle (ou le 21ième, au choix, mais pas touche au 22)

Moi j'pense que quand l'Homme va avoir éliminé sa vie sur terre, le prochain empire, c'est celui des puces de lit.

Mais puisque nous ne seront plus là pour leur construire des lits, elles seront des créatures très malheureuses.

T'AS-TU VU C'QUE T'AS FAITE?

(Je ne sais pas trop à qui je m'adresse précisément, allons-y au hasard: Éric Duhaime.)


samedi 23 juin 2012

mardi 19 juin 2012

C'est confirmé: on ne vit pas tous dans la même année


Saviez-vous que 2012 pouvait à la fois contenir le 13ième siècle, 1991 et le 22ième siècle, et ce, en ne tenant que sur une batte et en se touchant le nez d'une main en faisant des ronds avec l'autre bras tout en jouant de la musique?




Eh oui!

Prenez cet homme de l'Oregon par exemple. Alors qu'il croyait vivre au 21ième siècle, le voilà entrain de crever à l'hôpital à cause de la Peste.



Comme quoi le Purell ne fait pas le siècle.




Et que dire des téléspectateurs qui s'abreuvent de rêves et d'idées via LCN?

C'est juste pour eux qu'on devrait refaire jouer Place Melrose, version originale, afin de les conforter dans leur amour de l'Adolescence Américaine des années 90. Faudrait leur éviter un choc culturel radical avec la réalité, les pauvres. Je ne pense pas que leur système tempo-immunitaire puisse résister à une telle exposition de modernité.


Une chance que le 22ième siècle est là pour nous servir de doudou. Idéalement, de doudou de tête, chevelue, pis toute.

mardi 12 juin 2012

Ghislain Taschereau rocks jusqu'au 22ième siècle


Le père de l'Inspecteur Specteur ne cessera jamais de m'épater, et ce depuis près de 110 ans, ou de 20 ans, pas certaine de la date qu'on est aujourd'hui.


C'est avec plaisir que je conseille à tous de voir et de revoir la résurrection d'Arafat via sa narration sublime.

Le premier meme du Québec, si on exclut Jésus pis Charles de Gaulle. (Des ostis d'étranges anywié, tsé. :) )

dimanche 10 juin 2012

Ça va en prendre en TAH des saisons de 19-2 pour vous refaire votre image, SPVM

Bon. Le message est fait.



Hey, en passant gang, je pensais à ça, de mègne.

On dit que toutes les opinions se valent. C'est juste bizarre qu'à peu près tous les intellectuels soient des carrés rouges pis que les populistes soient de l'autre bord. C'est fou pareil comment la vie fait les choses pis qu'elles se valent toutes. C'est quasiment comme si rien ne servait à rien. Ya juste à la Bourse, finalement, que tout ne se vaut pas.

samedi 9 juin 2012

Cheveux 728-style

Le "spray on wig": une véritable source de hobby!



(Merci à mon amie Hell-Laine pour le rappel de cette invention sublime)


jeudi 7 juin 2012

Amir Khadir et les souliers

Intéressante conférence de presse du député Khadir, en rapport avec la perquisition qui a eu lieu chez lui et sa fille. Ce qu'il y dit ainsi que la manière réfléchie qu'il le dit est selon moi, exemplaire. Le 22ième siècle respecte cet homme politique plus que n'importe quel autre, pour le moment du moins.

 


J'attire votre attention vers 14:30 environ. «Mon épouse a tenté de faire remarquer aux policiers que chez nous comme chez beaucoup de gens, on enlève les souliers quand on entre et on agit avec courtoisie. Ça n'a pas malheureusement été nécessairement le cas. Il y a eu des espèces de brusqueries qui, dans les circonstances, ne sont pas nécessaires, utiles. Nous sommes une famille active politiquement sur la scène publique, et je ne pense pas que la police puisse raisonnablement penser qu'à la maison il y aurait eu de la résistance. La police n'a pas agi avec cette sagesse, cette approche plus judicieuse, d'agir avec plus de modération. Ça m'a bien sûr choqué.» (Citation via cyberpresse)

J'pense qu'il sur-estime grandement la probabilité quelconque que la police enlève ses souliers avant de perquisitionner, ever.

 Je suis triste qu'il ait donné le MOINDRE focus sur les ostis de souliers des agents. Et je me doute que de commenter là-dessus va faire en sorte que les jambons de ce monde vont retenir que ça, et le discréditer. Heureusement pour moi, les jambons trouvent ce blogue insupportable et se tiennent très rarement proche de mes fautes d'orthographe, à moins d'accident cosmique terrible.

 Outre la comicittude de l'anecdote qui est évidente pour quiconque se tape la conférence de presse en entier (bref: relativement peu de gens à grande échelle) je peux comprendre son sentiment d'invasion salissante symbolisé par ces souliers. C'était malhabile, parce que lié à un running gag déjà bien établi, et que jamais on ne va voir des flics se déchausser durant une intervention.

 Mais ce qu'il dit n'est pas bête du tout, au point de vue du sentiment d'intrusion dans sa demeure familiale. Je peux comprendre qu'un détail comme ça puisse avoir une plus lourde portée sur ceux qui le vivent. Vous feriez pareil si vous étiez dans ses souliers. *poudoumtchi*

 Mais what's going on entre Amir Khadir et les souliers? C'est trop absurde pour que je ne fasse pas le commentaire…….




Je me suis donc questionnée sur le symbole du soulier. Cette enveloppe pour le pied. Ce véhicule piétonnier. 

D'après mon livre poche sur l'interprétation des rêves 'Le Dictionnaire illustré des rêves' :

 Chaussures: Les chaussures signifient notre capacité - ou non- d'être enraciné et en contact avec la vie quotidienne. Reconnaître en rêve que les chaussures que nous portons, ou que d'autres portent, sont étranges nous avertit du fait que nous devons ajuster notre attitude envers la vie. En rêve, lacer des chaussures symbolise la mort, tout comme les chaussures posées sur une table.

 Finalement, moi, Amir avec son fétichisme, je'l trouve sain d'esprit en tabarnak.


mercredi 6 juin 2012

Richard Martineau vu de la France



Comme quoi avec le recul de la distance, c'est toujours plus savoureux de déguster un diner de cons.

mardi 29 mai 2012

lundi 28 mai 2012

Touftouf et les Conservateurs



Après avoir revu cette intro d'émission qui jouait en revenant de l'école dans les années 90, tu décides si t'as envie de signer cette pétition pour contrer le projet de loi c-38, ou non. C'est ton choix, buddé. Même si les conséquences sont pour tous.


PS: CINAR connait bien ça, être sale.


dimanche 27 mai 2012

Manifestants masqués : dangereux?

Je lis présentement la nouvelle comme quoi Ottawa voudrait également se mêler du port des masques lors des manifestations et leur imposer 10 ANS de prison. Personnellement, l'idée de me masquer ne me viendrait même pas, du moins, pas encore. Mais j'aime savoir que l'option est dédouanée. Oui je sais que des méchants hillbillies vont en profiter pour faire un moon à la police avec leurs fesses alors qu'ils n'auraient peut-être pas assumé ce postérieur, fut-il accompagné d'une ID.

Ce qui me fait me demander:

EST-CE QUE LE FANTÔME DE L'OPÉRA SERA BRIMÉ DE SON DROIT DE MANIFESTER EN TOUTE LIBERTÉ AVEC SON DEMI-MASQUE?

Parce que moi si j'étais une grande brûlée de la face avec des talents dramatiques, mon masque, j'y tiendrais.

Je suggère donc qu'on considère les droits des personnages de notre enfance.

Merci.



samedi 26 mai 2012

Spock fait un face à face avec les casseroles et est songeur

Croyez-le ou croyez-le pas, mais Toronto a commencé à elle aussi démontrer sa solidarité envers le Printemps Érable! (Happening, malgré ce que François Bugingo en dit…)


Regardez, et ouvrez les yeux autour de 1:10 :)

vendredi 25 mai 2012

Claude Poirier dit FUCK Y'ALL aux autres dentistes



Chère Petite Pastèque, ce billet t'est dédicacé.

Avec tous les pépins qui passent par la bouche de ton blogue tu t'es probablement toujours demandée, en te tirant les cheveux : "Mais à quel endroit devrais-je négocier mon sourire pour l'amour du ciel? "

J'ai trouvé le "denturologisme" idéal pour toi!


L'air de rien…à première vue...

 Claude Poirier  porte ses clés dans le cou...



 "Tu vas wouère ma Bibitte À-Steak, m'a t'dealer à face pas cher pas cher"...



"35 ans de FUCK Y'ALL!"




BONNE FÊTE EN RETARD, fille !

dimanche 20 mai 2012

Chère Meagan Draper, ceci est un SOS du futur (Ajout)



(Un bel exemple tout frais de louchitude médiatique ici. Cliquez pour voir)


S'il te plait, embrasse ton homme pour moi.
PS: Révolution!


Ajout: Bin là tu dois te demander… "Mais comment ça se fait que tu sais ce qui se passe en 2012 si tu es à ce point prête pour le 22ième siècle?"

Bonne question le jeune, t'apprends vite (Ça fait juste 3 ans et demi que j'essaie de te faire poser cette question là…)

La réponse est simple. J't'en stage icitte, le pit. J't'en stage icitte.
(Dit avec la même expression blasée que David Bowie dans cet extrait quand il dit: "I meant on your face Bret….on your face.)




Peace, love et terrasses.

samedi 19 mai 2012

Cher Desmarais

Desmarais, va jouer à la chasse aux wapitis dans ta cours \slash\réserve naturelle pour rélaxer, pis criss-nous patience avec tes unes de mongols!


Ok, bon weekend de 365 jours là!





mercredi 16 mai 2012

Le printemps des kiwis et des hommes

Comme disait la petite voix narratrice dans ma tête tout à l'heure:

" Hey fille, le printemps érable, en Nouvelle-Zélande, y doit être intense en ciboulot du tabarnietzsche. "

Images mentales immédiates, exprimées via youtube:






Fak j'me suis dit: 

Ah bin, c'est pas bête ça. Pis je mets au défi les indignés du monde entier à apprendre le traditionnel Haka maori, dès maintenant, en regardant cet excellent tutorat youtube avec une médame. (Une genre de "Carole aide son prochain" de la vraie vie…?…Donc…Carole aide son Polynésien, genre...?)



Paroles originales du haka Ka Mate, selon wikipedia : "Ringa Pakia Uma Tiraha Turi whatia Hope whai ake Waeuwae takahia kia kino Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora ! Tenei te tangata puhuruhuru Nana nei i tiki mai, whakawhiti te ra A hupane ! A kaupane ! A hupane ! A kaupane ! Whiti te ra ! Hi !"
Traduction des paroles du haka Ka Mate : "Frappez des mains sur les cuisses Que vos poitrines soufflent Pliez les genoux Laissez vos hanches suivre le rythme Tapez des pieds aussi fort que vous pouvez C'est la mort ! C'est la mort ! C'est la vie ! C'est la vie ! Voici l'homme poilu Qui est allé chercher le soleil, et l'a fait briller de nouveau Faites face ! Faites face en rang ! Faites face ! Faites face en rang ! Soyez solides et rapides devant le soleil qui brille !"

PLC: Dégueux alert, catégorie #aprèslesouper



 
(photo via lapresse.ca)


Quand je vois la grande pièce de théâtre du PLQ, je me sens en harmonie de vomi avec c'te gros sale-là :



lundi 14 mai 2012

La démission de Line sent le….

-Un pion de sacrifié….Ça sent le fumier, dis-je.

- Ça sent le Beefaroni, de répliquer Marc-Antoine K Phaneuf.


*recherches youtube*

Conclusion: Bin colice, y avait pas tord c't'artiste.



Ce scratch 'n sniff politique sent bel et bien le Beefaroni.


***Nouvelle de dernière minute***

 Tomassi dénonce le choix de flaveur à connotation italienne.

SONDAGE

Les gens de la CLASSE sont-il des classeurs?



Vous pouvez voter dans la section commentaires, puisque vous êtes présentement sur un site internet de pauvre qui a des fins scientifiques.

mercredi 9 mai 2012

Thème imposé: Poney

Mon ami Mikelaï a déniché cette belle surlignure:

(Cliquez pour agrandir)

Pis Belle & Sebastian parlent de poney désenchanté dans une de leurs chansons. C'est-ti pas du fil conducteur ça?

 Six months on, the winter's gone
The disenchanted pony 
Left the town with the circus boy
The circus boy got lonely 
It's summer, and it's sister song's 
Been written for the lonely 
The circus boy is feeling melancholy 







Deal with it.

lundi 7 mai 2012

Le Cabaret des Adieux du dimanche

Au moins une fois par année, je participe au Cabaret des Auteurs du dimanche. 

Il s'agit d'un laboratoire intéressant pour tester des concepts sur un public attentif, à partir d'un mot pigé cette semaine là. Hier soir, mon texte a été lu par un gentil interprète puisque je ne feelais pas assez bien pour me rendre. Le thème imposé était "Adieu".

Alors voici ce que ça donne.

Mes adieux
Adieu, hier.
Cet arrière arrière grand-père.
Je vais m'ennuyer de ton odeur de vers de terre
et de tes promesses d'un autre temps.
Nous allons choisir combien de temps durera le printemps.

J’espère que la révolution ne sera pas comme la fois que j'ai rêvé que je mangeais des Minces aux légumes, pis que j'me suis réveillée avec une boite intacte. Il faudrait les remanger un jour ou l'autre pour réaliser qu'on n'y avait toujours pas goûté.

Mais la révolution goûte autre chose que des Minces aux légumes. Alors si un jour vous marchez dans la rue et avez cette arrière goût en bouche, vous saurez qu'il s'agit d'un piège.

Adieu, 20e siècle, et écrase ta cigarette.
Je vois les masses qui marchent dans les cités urbaines dans l'espoir d'usines à idées,
les travailleurs, sandwichs à la main....qui dine dort, dirait Lucien Bouchard.

Adieu, gens qui ne croyaient pas
Ni en eux, et surtout pas en l'autre
Le jour arrive où le maitre et l'élève s'égaleront.
Ce ne sera peut-être pas demain,
mais cessons de chercher hier.

Adieu, poésie mesurée
L'hiver est dans la grammaire
Dites au revoir aux formules répétées
Que l'on a voulu vous faire aimer
Il n'y a pas de langue plus libre que celle qui se créer
au fur et sans mesure,
Avec beaucoup de nervures,
N'oubliez jamais qu'une langue sans bave ne dit jamais rien de compréhensible.
Et salivez à l'idée des bourdonnements d'oreilles
Mon idée est une abeille qui butine
Dans ta tête. Dans sa tête. Dans ma tête.
Mangez du miel pendant qu'il en reste.

Aujourd'hui, je suis là,
assise sur le divan de la liberté
Possédant la télé-commande des jours illuminés
Je parcours les postes dans l'écran
Je réalise que je possède exactement autant de pays
que de postes différents.
J'aimerais un jour découvrir le Canal D en personne
Cette belle et grande terre de voice-over
Mais il n'est pas offert dans mon forfait
Il faut se rabattre sur le grand bleu
Putain que l'océan est large sur le câble de base
Et au centre, le Canada. Charles Tisseyre
Tu diras salut à ta mère.
Je m'en vais faire des plans
Hors de mon divan
Je me dirige vers le cri de la sécheuse en détresse
Quand le cycle est terminé on dirait un sous-marin de SS
Qui se réveille en pleine nuit et te dit :
HEIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
ALAAAAAARM
Fausse alarme, en fait. J'ai cru que le film Das Boot y vivait.
Va falloir que je sorte plus de chez-nous j'pense.


Ce soir, j'irai à l'épicerie et à travers l'ordre des rangés, j'y entre-verrai le chaos du silence
Entre les chansons stériles et les voix qui chantent trop haut via les parleurs
Hier on voyait la vie avec les yeux du cœur,
Aujourd'hui, ce sera avec le cœur au centre des oreilles
Nous marcherons à travers la climatisation 4 saisons, avec un œil sceptique
Nos regards ne se croiseront pas, mais nous entamerons le même chemin vers la sortie
Déterminés à manger mieux la prochaine fois que nous vivrons ensembles
Good-bye bacon.

Bonjour.
Bonjour à vous, bonjour à nous
Il est 4 heures du matin et Rosemont sent la brioche.
Tout à l'heure il sera 19 heures et Ville St-Laurent deviendra une brioche.
Nous mangerons le West Island en évitant de mordre les Hummers
Ils sont uniquement décoratifs.
Les Hummers et les 4X4 sont le persil dans l'assiette des années deux-mille-dizaine.

Bienvenue à vous, anthropologues du futur nous regardant sous la loupe de l'histoire.
Nous ne sommes pas grand-chose, peut-être même ne sommes nous plus rien
Mais votre regard tardif tend à me rassurer de notre existence présente
Cent fois j'ai rêvé d'un autre monde.
Je ne peux pas vous leurrer, je sais bien qu'il ne sera pas à la porte demain la veille
Il existe en parallèle, toujours, il s'agit de le toucher avec vos orteils.
Quand vous penserez l'avoir trouver, méfiez-vous.
Car il risque de vous glisser d'entre les doigts de pied aussi tôt pris pour acquis.

Il faut faire des au revoir
Il s'agit seulement de choisir lesquels
Car des fois, le purin d'hier est le légume de demain
Et la pomme fraiche d'avant hier, pourriture demain
et le botox d'hier, l'avertissement de demain.


Dire adieu pour un athée
Est chose facile
Le défi relève souvent plus du côté de l'avenir
Croire est une chose facile
Lorsqu'on parle de la fin
Mais qu'en est-il de la suite,
Mais est-il de l'après-fin?
Tout est éternel quand on s'en souvient
Dieu à créé l'Alzheimer pour notre bien
Du moins, croyait-il.
Il faut avouer que c'est assez facile
Pour un créateur reclus
De partir sur une balloune
La maladie n'est rien de plus
Que le flou artistique du narrateur perdu.

J'ai peine à imaginer la vie sans hier, ce jour de merde
C'est comme une peine d 'amour dans un couple dis-fonctionnel. Les adieux sont éternels.
Peut-être que Dieu est un fan d'Éric Lapointe. Ou peut-être qu'Éric Lapointe a kidnappé Dieu et a fait du sors des hommes une chanson de merde.
Peu importe, je trouve ça émouvant,
De penser qu'on peut naitre rockeur de banlieue et finir éternel, mais sans jamais finir rien.
Best career choice ever.


Oh bienvenue, nouveauté et fantôme fraichement nés
Alors que la révolution de la terre sur elle-même court à toute vitesse
Nous n'attentions plus de merveilles
Jusqu'au moment où ma gorgée de vin m'est remontée par l'oreille,
silencieusement, sur Facebook, la veille. 

samedi 5 mai 2012

La fois que j'ai pas compris


Anecdote:

On m'a conseillé d'écouter Twin Peaks l'autre jour, alors que je recherchais une bonne série à regarder entre deux séances d'étude anthropologique des Real Housewives of shitty television.

---
Parenthèse à l'anecdote
( )

Fin de la parenthèse.
---

 Twin Peaks, donc. J'sais pas pourquoi, mais j'étais convaincue que ça datait des années 2006, genre.

 Fak j'ai regardé le 1er épisode, pis j'étais comme…



"Osti que c'est laid…. C'est concept en tabarnak... Y joue sur le risque….Ahaha sacré David Lynch, toujours entrain d'innover d'une façon weird mon vieux! "

J'étais vraiment impressionnée par la direction artistique incroyable.

 Mais là je trouvais que les acteurs avaient l'air d'être des vieux acteurs anciennement jeunes.
 Fak je suis allée sur le web, pis ça disait : 1991.

(HAHAHAHA.)

La vraie question est: comment ça que j'en entends tant parler dans les dernières années que je pense que c'est relativement récent, pis j'en ai jamais entendu parler en référence aux années 90?

C'était pas mal mieux dans ma tête. Comme d'hab. Je plains les gens qui n'ont pas vécu l'expérience.

jeudi 3 mai 2012

Anonymous

Voilà le nom de mon futur chien.

Ça lui va bien, vu que je le connais pas encore.

samedi 28 avril 2012

Ben Folds 22


C'est fou comment on penserait à première vue que les années 2-mille-zéro étaient une zone de temps facultative sur l'échelle de la ligne du temps, dessinée à l'échelle, quoi que complètement inutile.
(Vous me suivez toujours? Peut-être pas. Continue de lire, ti-gars.)

Une chance que mon séjour aux résidences universitaires m'a permis de connaître ça. Ça va être utile pour 100 ans encore, minimum.

The Ascent of Stan:



Smoke:


Citation du jour sans aucun rapport: "Pis qui viennent me dire que j'avais pas l'droit de faire ça colisse!!!!"

mercredi 25 avril 2012

Spécial: GL-AMOUR

Tsé là, mon amie Hell-Laine, là.

Bin il y a plusieurs jours, elle m'a envoyé ça POUR NOTRE ÉDUCATION.

Pis c'est gratis.

Unfuckingbelievable.

Fak c'est ça:



Pis ça  :

 12 façons de prendre des photos qui ont l'air glam. Exemple: se mettre la main su'l bord de la face en portant des paillettes.


Ok bye!  PS: Je t'aime, chose.

jeudi 19 avril 2012

Cette crise est une trilogie


Puisque les dernières semaines ont été un haut lieu pour les comparaisons douteuses dans l'espace public, j'oserai dire que nous sommes tombés dans un bien mauvais remake du Seigneur des Anneaux. Afin de se rendre au tome 3 de la trilogie cinématographique, j'ai le regret et le plaisir de vous annoncer que nous amorçons à peine le long bout plate, c'est à dire la deuxième partie de ce film interminable. Celui ou le mal et l'imbécilité assombrissent le ciel de notre communauté des hobbits, ainsi que toutes les autres fausses créatures de la Nouvelle-Zélande québécoise. La différence entre la réalité et la fiction? Au moins nous-autres, on porte des souliers pour marcher jusqu'à Mordor... La belle vie!


Les temps sont sombres, quand on lit dans le cyber-espace que certains extrémistes rêvent d'exterminer tous les fameux porteux de carrés rouges. Un projet qui ratisse large. Pourtant, ce n'est pas un monolithe que les gens portent sur leur sein. Un même carré n'aura jamais attiré autant de couleurs pour s'y fondre.

Mes chers compagnons de toutes allégeances qui croient encore en ce concept qu'est la liberté de manifester paisiblement: j'ai bien l'impression que nous sommes entrain de nous réveiller au centre d'un subtil cauchemar qui prend forme, et qui s'étire progressivement de son long.

J'ai l'impression d'être la narratrice d'une mauvaise science-fiction de geeks en première dans un Comicon.

Good-bye, prélude. On se reverra peut-être demain.

Pendant que des chroniqueurs vedettes d'un même journal, tous aussi narcissiques les uns que les autres, s'attaquent à partir de l'épée de leur ego, si heureux d'avoir enfin une cause pour briller, je les soupçonne d'être attirés par le précieux anneau. Lequel des Gollum pour les gouverner tous?

Je n'ai jamais cru aux orques de toute mon enfance, ces gros imbéciles puants. Jusqu'à ces moments dans l'actualité, quand les forces policières se transforment en une vaste marrée de brutes, digne d'une bande-dessinée signée de la main d'anarchistes paranoïaques.

En 2011, on parlait d'Indignation?

En 2012, le mot n'est plus assez fort.

Tous les individus de notre société devraient craindre ce qui se déroule sous l'optique des caméras de toutes sources, sur la rue. Parce que si nous n'êtes pas un poilu hobbit, vous êtes un elf, un nain, une Liv Tyler, ou une hache, mais vous êtes une créature d'un royaume quelconque, que vous aimiez l'idée ou non. À vous de savoir laquelle.

Le taux d'insatisfaction envers le gouvernement mené par Jean Charest représente une écrasante majorité. Le sentiment de révolte est parmi la population depuis des années, on veut DU CHANGEMENT. De la politique autrement. De l'implication citoyenne. Des gens se lèvent parfois maladroitement. Et la réponse de trop de gens? Wo là, ça créer du trafic. C'est inacceptable. De la peinture rouge pis du sang, même combat. Trop de gens, complice d'un tel système, souhaiteraient voir l'armée débarquée. J'imagine qu'ils souhaitaient aussi voir l'armée prendre d'assaut la province en 1970. Édifiant.

Peuple de révolutions tranquilles, est-ce ce que nous sommes? Personne ne souhaite que les choses s'enveniment. Mais tous les pions sont placés pour que ça se passe ainsi, au centre de la stagnation.
Le changement via le statu quo, c'est une impossibilité. Jusqu’où ira la tranquillité?

Chaque jour, plus profondément je me révolte. Et n'allez pas croire que je porte le carré rouge sur mon manteau déjà rouge. Pas besoin. Le rouge orne de plus en plus mon regard, et teint mes principes comme une chaussette oubliée dans une brassée de blanc.

Mais qu'est-ce que je donnerais pour cohabiter avec plus de personnages dignes de leur histoire.



lundi 16 avril 2012

Jacques Brassard au chalet

Je n'ai jamais cru aux changements climatiques.
Sauf une fois au chalet.

Comme dirait Francine Raymond, ya des mots.

La citation du jour d'aujourd'hui n'est pas de Ghandi ni du Dalaï-Lama. Il s'agit plutôt de Creed dans The Office, dans l'épisode 'Welcome Party' cette semaine.


"Best gig ever. They ask me to play originals. I said, have you heard my originals? They're terrible. They said, even better. I said, I get it. It's an ironic party for Nellie."

(Creed le creep, version Winningwig)

jeudi 12 avril 2012

Perruque qui porte les rouleaux prend quand même mousse



Des fois dans la vie, il y a comme des longueurs dans l'attente de l'arrivée du siècle prochain.

Mais soudainement, je m'imagine que juste le temps d'ouvrir et de fermer les yeux, nous serons en 2101 dans notre party de sous-sol, perruque-ready, entrain d'accueillir le 22ième siècle comme s'il n'y avait plus de lendemain.



Ça pourrait bien être vous les chanceux d'assis avec moi dans mon sous-sol! Pensez-y! 


Mais faut être certains d'être bien graillés:

                                                 Parté          versus        pas-parté




Colombine de colibine de cowlasse que c'est une belle histoire qui nous attend!



C'est pour ça que ça vaut la peine, pour passer le temps, d'observer le combat du présent afin de rester à la mode!

Par exemple: Se demander, à chaque matin, lorsque Dominic Arpin parle des choses qui se trouvent sur le BLOGUE de Puisqu'il faut se lever, si Dominic Arpin sait faire la différence entre un blogue pis une page d'archives radio tenue à jour à moitié toute croche. Probablement pas. C'EST ÇA QUI FAIT LA BEAUTÉ DU PRÉSENT mesdames \ messieurs.

Imparfait, mais surprenant. Et donc intéressant.
Carpin Diem!

dimanche 8 avril 2012

Oasis (don't sue me or i'll sue you, Ti-Jus)

Hier:



Aujourd'hui:




Ils méritaient amplement ma faute d'orthographe à "croissance personnelle", les ostifis.

mercredi 4 avril 2012

Des heures de plaisir!

Vous vous êtes toujours demandé de quoi vous pourriez avoir l'air, rendu au 22ième siècle? (Je vous rappelle qu'il est prévu au calendrier d'accueillir officiellement le siècle prochain en portant la perruque en signe de respect.)

Et bien voici maintenant l'occasion de vous voir, version évoluée.

Un super site fait pour explorer quelle perruque te donne le meilleur look!

Regarde comme j'ai eu du plaisir à  me trouver des styles naturels et subtils. Asteur, j'peux faire ma fraîche à la plage.