mercredi 6 juin 2012

Richard Martineau vu de la France



Comme quoi avec le recul de la distance, c'est toujours plus savoureux de déguster un diner de cons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.

Enregistrer un commentaire