jeudi 7 juin 2012

Amir Khadir et les souliers

Intéressante conférence de presse du député Khadir, en rapport avec la perquisition qui a eu lieu chez lui et sa fille. Ce qu'il y dit ainsi que la manière réfléchie qu'il le dit est selon moi, exemplaire. Le 22ième siècle respecte cet homme politique plus que n'importe quel autre, pour le moment du moins.

 


J'attire votre attention vers 14:30 environ. «Mon épouse a tenté de faire remarquer aux policiers que chez nous comme chez beaucoup de gens, on enlève les souliers quand on entre et on agit avec courtoisie. Ça n'a pas malheureusement été nécessairement le cas. Il y a eu des espèces de brusqueries qui, dans les circonstances, ne sont pas nécessaires, utiles. Nous sommes une famille active politiquement sur la scène publique, et je ne pense pas que la police puisse raisonnablement penser qu'à la maison il y aurait eu de la résistance. La police n'a pas agi avec cette sagesse, cette approche plus judicieuse, d'agir avec plus de modération. Ça m'a bien sûr choqué.» (Citation via cyberpresse)

J'pense qu'il sur-estime grandement la probabilité quelconque que la police enlève ses souliers avant de perquisitionner, ever.

 Je suis triste qu'il ait donné le MOINDRE focus sur les ostis de souliers des agents. Et je me doute que de commenter là-dessus va faire en sorte que les jambons de ce monde vont retenir que ça, et le discréditer. Heureusement pour moi, les jambons trouvent ce blogue insupportable et se tiennent très rarement proche de mes fautes d'orthographe, à moins d'accident cosmique terrible.

 Outre la comicittude de l'anecdote qui est évidente pour quiconque se tape la conférence de presse en entier (bref: relativement peu de gens à grande échelle) je peux comprendre son sentiment d'invasion salissante symbolisé par ces souliers. C'était malhabile, parce que lié à un running gag déjà bien établi, et que jamais on ne va voir des flics se déchausser durant une intervention.

 Mais ce qu'il dit n'est pas bête du tout, au point de vue du sentiment d'intrusion dans sa demeure familiale. Je peux comprendre qu'un détail comme ça puisse avoir une plus lourde portée sur ceux qui le vivent. Vous feriez pareil si vous étiez dans ses souliers. *poudoumtchi*

 Mais what's going on entre Amir Khadir et les souliers? C'est trop absurde pour que je ne fasse pas le commentaire…….




Je me suis donc questionnée sur le symbole du soulier. Cette enveloppe pour le pied. Ce véhicule piétonnier. 

D'après mon livre poche sur l'interprétation des rêves 'Le Dictionnaire illustré des rêves' :

 Chaussures: Les chaussures signifient notre capacité - ou non- d'être enraciné et en contact avec la vie quotidienne. Reconnaître en rêve que les chaussures que nous portons, ou que d'autres portent, sont étranges nous avertit du fait que nous devons ajuster notre attitude envers la vie. En rêve, lacer des chaussures symbolise la mort, tout comme les chaussures posées sur une table.

 Finalement, moi, Amir avec son fétichisme, je'l trouve sain d'esprit en tabarnak.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.

Enregistrer un commentaire