vendredi 13 mai 2011

Asbestos n'est pas sur la carte du 22ième siècle



Ne vous en déplaise, gens de ce coin, mais mes perruques ne peuvent personnellement pas accepter de sacrifier la santé de peuples lointains afin de vous créer de l'emploi régional.



Ouvrez-vous un cirque, devenez la capitale culturelle du pays, déguisez-vous en Terrebonne, je ne sais pas, mais adaptez-vous aux réalités indéniables du continuum espace-temps. Malheureusement pour vous, nous ne sommes plus au 19ième. Il faudra occuper les petits David Copperfield autrement. Je sais que ça doit être déprimant de faire ce constat. Je vous conseille d'aller vous acheter quelques nouvelles paires de cheveux ce week-end afin d'avaler le moton.

C'est pourquoi, contrairement à certains, je ne serai pas offusquée de savoir que Jon Stewart se soit autorisé à rire d'une ville Québécoise, Asbestos, chose complètement taboue à faire dans notre propre province. Je ne suis pas offusquée, puisque de rire de cette ville me fait plus de bien que de la détester suspicieusement.

2 commentaires:

  1. Celui qui parle mal l'anglais, c'est-ti l'maire d'Asbestos?

    Pô ti-pitt, j'trouve qu'i fait pitié.

    RépondreSupprimer

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.