jeudi 25 novembre 2010

Le prix de la dote reste à être établi...



Quelqu'un qui fréquente ce blogue, nommée mabev aurait rêvé à moi récemment selon ses confidences dans un commentaire précédent…

Un rêve dans lequel je performerais une danse africaine dans toute son ampleur, et ce, sans qu'on ne se connaisse ni l'une ni l'autre, dans la pas-fausse vie (a.k.a. la "vraie" vie).



(Grosses perruques)


Au début, j'ai trouvé ça fascinant et flatteur de voir que le siècle de perruque était rentré profond de même dans la tête sub-consciente de quelqu'un du 21ième.

Maintenant, je trouve ça juste normal, puisque c'est le signe comme quoi je suis la future reine, épouse et femme fatale du Prince Akeem de Zamunda.

Prémonition, point à la ligne.

6 commentaires:

  1. Tuque!!

    J'ai pensé à toi aujourd'hui. À 13.53 PM.
    J'me suis acheté une tuque. Pis des mitaines.
    Mais c'est pas une perruque par contre.
    Fa que là, j'me sens comme... cheap?

    Suis-je normal de penser d'même, ou bien si c'est juste mes 74 jours de sobriété qui me font rusher comme ça?

    PS (Petit Sumo):
    Dans un tout autre sujet: Est-ce sain d'engager des clowns vraiment nuls pour égayer la vie des sans-abris de Mtl?

    Jean Se Pose Beaucoup Trop De Questions Lemay

    RépondreSupprimer
  2. Jean, il n'y a aucun problème, relax Marx, tu n'as qu'à ajouter la perruque a posteriori, prendre une taqueuse, et les fusionner ensemble. Je recommande la perruque par-dessus la tuque, pour un meilleur effet feng shui.

    PS: (Perruque Salubre) Les vrais clowns sont bénévoles mais ne sont pas au courant de leur statut.

    RépondreSupprimer
  3. Si tu as à être reine, le plus logique c'est d'en être une aussi chevelue bien sûr.

    RépondreSupprimer
  4. Je le suis plus encore! Moi, ma traine est pas en paillettes blingbling, elle est en ch'feux.

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'ai pensé à toi, dre là, en apprenant l'existence de cette artiste et de cette exposition:

    http://www.centrecultureludes.ca/billet-spectacle//nos-salles/galerie-dart-de-luniversite-de-sherbrooke/janes-journey--le-voyage-de-jane-.aspx

    Il disait à la tivi:

    "une femme se met en scène, toujours avec une PERRUQUE, dans divers environnements"

    C'est juste pour towé

    RépondreSupprimer

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.