jeudi 17 juin 2010

Exposition collective sur la toile world-wide


Tout à l'heure, je suis tombée sur des oeuvres photographiques si inspirantes sur Google Image. Tout ça via la recherche sur la toile électronique d'une photo à l'effigie de la coupe de cheveux d'un gars dans le métro qui était vraiment inoubliable. (Détails: c'était spécifiquement le contraire de Petit Jean : long et fluffy-blond au centre, rasé-chauve autour… Mais attention!!! Il n'était pas un Hare Krishna, il était vraiment au top de la hiérarchie de l'originalité chevelesque.)

Finalement, la seule photo qui ressemblait minimalement à la coupe du dude (version work-in-progress) était celle-ci:

Quelqu'un qui ressemble "au dude"

Puis, j'ai juste été partiellement fascinée par ce paysage extraordinaire de pixels lumineux qui déroulait ses horizons grandioses bien au-delà de cette fenêtre par laquelle je vous regarde. Je les ai tous regroupé ici-bas, sous le thème d'une gigantesque exposition universelle. C'est comme une longue histoire à lire, comprendre et imaginer…mais pas n'importe quelle histoire…Il s'agit d'une histoire classique du type Où est Charlie plutôt qu'une oeuvre soi-disant plus Kafkaesque.

Voyez:
(en regardant )












On vit littéralement dans une époque d'épopées fantastiques.

C'est extra-très-exactement-ordinaire.

C'est magique comme des ballounes en plastique qui font sqwi-sqwi entre les doigts d'un magicien semi-amateur-semi-professionnel qui amuse les enfants en plein milieu du restaurant Le Bifthèque. Peut-être même…plus wicked que ça encore. J'hésite à trancher.

C'est la féérie des possibilités infinies, je vous le dis.

On devrait maintenant écouter ce que la vie nous dit au-delà de ses fautes d'orthographe. GO.

2 commentaires:

  1. Sur la photo Hasson and Wong, on dirait que c'est pas le même gars sur l'avant et l'après!

    RépondreSupprimer

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.