jeudi 23 décembre 2010

Farmville a 26 millions d'usagés, et personne ne dit rien



Non, je ne parle ici du fait que personne ne se choque contre les stratèges de la compagnie Zynga, qui utilisent et revendent au premier venu nos information personnelles.

Naon.

Je pense plutôt au fait que Farmville nous envoit souvent pètre sans même que quiconque ne s'en rende compte.

Exemple: les paniers de truffes:


No way que ce sont des truffes sauvages d'une forêt enchantée qui gisent dans c'te bol-là….

Il manque juste une sonnette de porte, un tapis d'entrée qui dit WELCOME, un doggy-bag, un début de feu, et des Américains, et on nage en plein passe-temps d'Happy Gilmore.

Si j'étais eux, je jouerais franc, et je changerais le message qui accompagne la photo pour:
X just got 10 Fuel Refills from the marde market and has one to share!

Maudit qu'on surprotège les âmes sensibles tout en les envoyant promener au détour, dans le 21ième siècle 2.0.

Le plus intéressant, c'est de voir comment les gens en redemande.


C'était le post philosophique de type Happy Festivus.

De rien très chers, de rien.

3 commentaires:

  1. LOL! Un beau tas de marde digne de Farmville!
    J'ai arrêté d'y aller, finalement, enfin... y a quelques mois. La désintoxication est pas si mal!

    RépondreSupprimer
  2. Tuque!

    Je préfère les truffes de Fartville.
    Y'ont comme plus de goût.

    Jean Truffé De Bonnes Intentions Lemay

    PS (Police Suspecte):

    De rien, très chère, de rien.

    RépondreSupprimer

Le 22ième siècle vous remercie de votre présence, et espère que vous passez un agréable moment en compagnie de votre perruque.