mardi 29 novembre 2011

Improvise su'l Père Nowell.

J'pense que quand les petits comiques doués de ce monde chantent au Père Noël, c'est que la saison de la chasse au petit renne au nez rouge est ouverte.

Comment la mise en plis a-t-elle pris le dessus sur TOUT?

Charger 24$ pour passer le faire plat qu'on n'a jamais vraiment demandé, et 10$ pour couper les cheveux, dans ma tête ça marche comme pas. L'inverse ferait plus de sens, non? Maudite mafia de coueffeuses.


Au moins, vous avez toutes du style, des tattoos de Coeur de Pirate en guise de décoration intérieure du salon pis vous écoutez nos histoires plates entre deux tours d'oreille. J'accepte donc cette collusion capillaire avec plaisir, du moins pendant que je n'y pense pas.

lundi 28 novembre 2011

Un dividu louche a laissé un colis suspect sur mon bureau

J'prends une photo sur mon Polaroïd pis je vous faxe ça sur le champs!



10-4 bande de "ponks"

Si ta tête était sur une île déserte, qu'est-ce qu'elle apporterait?

- Une pérruque, c't'affaire.



Bon. On a fait le tour des choses importantes. Asteur, on peut passer à autre chose.

Par exemple: Mon amie Hell-laine m'a fait prendre connaissance de cet article de Protégez-vous, qui cite les mots de passe les plus typiques su'l web.

J'ai été très marquée par ASHLEY et MICHAEL, très populaires. (!?!?!?!?)

Afin de déjouer les fraudeurs dans le futur, puisqu'ils liront l'article et sauront alors tous les secrets de l'univers du mot de passe, je vous conseille de changer ça pour DEBRA et HUNTER. Des noms de marde, faut bin que ça serve à demeurer confidentiel. PENSE POSITIF, lecteur.


Ah oui, j'oubliais pressssssque. Un jour, dans le passé pas si lointain, j'ai fait une capture d'écran d'un phénomène banal sur Tou.tv. Je me suis dit que ça servirait. Puisque je m'étais trompée à ce sujet, et que ça ne sert à rien, je vais en profiter pour passer mes restants dans la recette de ce billet. Fak kin:





Maintenant, à toi, jeune padawan, de lui trouver une utilité.

vendredi 25 novembre 2011

mercredi 23 novembre 2011

Ptchhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

Amateurs de spray net!
En hommage au policier californien qui a aspergé de poivre de cayenne sans grande raison des étudiants indignés de UC Davis qui étaient paisiblement assis au sol dans un sit-in, déjà pratiquement entre les mains des autorités, voici que des photos "historiques" de cette "légende" apparaissent sur un blogue (http://peppersprayingcop.tumblr.com/) qui lui est dédié.
Yéé.



Le spray dans l'espace ne fait pas "Ptchhhhhhh" car il n'y a pas d'air.

Le spréhistorique

Sa tuque est, dans un sens, sa perruque.



Si tu ne le connais pas, inculte:  http://www.youtube.com/watch?v=zKhEw7nD9C4


The other side of the spray

Le spray: une technologie d'armement simple, qui ne nécessite qu 'un index. Mais juste un index sans spray, ça ne sert à rien.



Pseudo-crédits de photos géniales: peppersprayingcop.tumblr.com (et pour plus de plaisir encore)

Le branding tendance calinours : jusqu'où ça ira?

Je pensais à ça tout à l'heure en me faisant cuire des oeufs: il me semble que sans la Guerre Froide qui l'a précédé, le Commodore 64 n'aurait jamais porté un tel nom dans les années 80.


Mais où sont nos Commodores 64 modernes? 


(Le Farmville d'hier)


Aujourd'hui, tout à un nom smath. Apple, Smart, Bixi, Ford Fiesta, Blackberry.
HEY !


Wo là.


On n'est pas en maternelle. On est capable d'en prendre des noms laites. Même qu'on aime bin ça. Par exemple, pensez à notre amour du restaurant crade Jonas (prononcé Jaunâsse), expert en déjeuner gras. On l'aimerait moins si ça s'appelait Kain. En fait, on ne l'aimerait pas pentoute. Il faut un peu de crasse pour avoir un bon nom  intemporel qui rentre dans le coeur des gens. Mais un resto qui s'appellerait Éric Lapointe serait carrément insalubre. Il faut savoir doser sa crassitude.




Sur une autre note, plus fruitée, à noter que j'ai bien aimé ma lecture de l'article Improbable dans la vraie vie sur le blogue pépinesque de Petite Petite Pastèque. Ou si vous voulez son nom traduit  version 21ième siècle : Nano Nano Melon d'eau.


J'aurais envie d'ajouter à sa liste les rencontres anonymes sur les bancs de parc, dos à dos, qui souvent impliquent de faire semblant de lire un journal pendant que les 2 personnages se voutent dans leur imperméable plein de subtilité. (Vu encore hier en écoutant White Collar). C'est parce que ça attire pas mal plus mon attention pour une "photo opportunity" de voir 2 schizos qui se parlent tout seul à haute voix en synchro, nuque à nuque, que deux agents secrets qui prennent une marche en portant des fausses lunettes-nez-moustache en plastique.


Cependant, j'aurais vraiment envie d'essayer ça. Quelqu'un me donne rendez-vous dos à dos pour échanger des informations? Bien sûr, cette invitation à m'inviter est confidentielle.

dimanche 20 novembre 2011

Intermède musical de type en-attendant-que quelque chose d'autre (Ajout)

Mange tes légumes musicaux, cuvée 90's. Tu vas devenir grand et fort. Autrement, rien à signaler de ce côté-ci de la ligne du temps. Tel Dominic Arpin, j'ai d'autres choses à faire que d'être su'l web. (Exemple: changer de pantalon de coton ouaté pour une paire identique mais plus cotonnée.)




Ajout de dessert:

vendredi 18 novembre 2011

Les Real Housewives de DC : les groupies désespérées d'Obama

Ah bin saperlipopette! (Voir que c'est une expression, ça. Qu'on m'appelle un linguiste au plus vite s.v.p.)

Non seulement je n'avais pas encore pris conscience de l'existence des REAL HOUSEWIVES OF DC, mais en plus de plus, il y a du contenu pour le 22ième siècle là-dedans.

Normalement, les protagonistes des autres éditions de télé-réalités 100% American ont des perruques, des seins gonflés, du tan en spray et des vêtements que seuls les Floridiens peuvent légalement porter sans être blâmées pour cause de choix de couleurs 1990. Pas à Washington. Les seules chirurgies sont dans la face, une face qui dois-je le rappeler, doit se tenir au-dessus d'un tailleur à la Sarah Palin. Pour une fois, quand même, il y a présence de discussions politiques dans ces sphères, je dirais même parfois traces d'intelligence! C'est fou comme Washington est un autre monde  en comparaison avec les autres métropoles des É-U.

De lire les micros expressions (Lie to Me, tu m'influences) dans le visage de ces hypocrites du politically correct est une formation intensive pour toute personne en quête de pas grand chose. C'est donc, inévitablement, fascinant. Mais ce n'est pas pour ça que je vous en parle, je vous en parle juste pour mettre du suspense d'ici à mon prochain paragraphe.

Ce qu'il y a d'unique dans cette édition, c'est l'attrait au pouvoir. Croyez-le ou non, mais ça parle de politique non-stop: de serrer la main d'Obama = le nouveau Louis Vuitton, quoi.

 Ce qui nous amène à l'incident du "White House Crashers-Gate".

Ça a fait le tour de la planète en 2010, mais je n'en ai pourtant aucun souvenir. Une des beautés désespérées et le fraudeur pathologique qui lui sert d'époux ont réussi à ébranler l'Amérique en passant à travers la sécurité des services secrets lors d'une réception exclusive du Président, pour aller se faire prendre en photo avec Joe Biden et mettre ça sur Facebook.




C'est absolument fascinant de voir ces menteurs chroniques à l'oeuvre, et esquinter toutes questions pouvant leur faire admettre qu'ils n'ont jamais eu de billets pour l'évènement à la Maison Blanche, en plaidant le 5e amendement devant des accusations légales à ce sujet.



Un clin d'oeil humoristique de Saturday Night Live sur l'affaire:





Pour ceux qui aiment parfaire leur connaissance de la culture femme-au-foyer-esque, voici un lien vers le dernier épisode de cette saga ridicule afin de pousser plus loin encore votre éducation facultative:




Définitivement, ça va rester dans les archives jusqu'au 22ième. Dans quel but? Probablement une édition future de Total Crap version Intergalactique.

lundi 14 novembre 2011

Continuons d'engraisser le siècle prochain

Messemble que ça commence à faire longtemps que les Elfes de la vapeur pourrissent dans l'humidité, en entête sur ce blogue. Je sens l'urgence de continuer l'incubation du siècle prochain, et d'y mettre une dose d'engrais. De rien, tsé. Maudite gang de pas polis.

Hey, avez-vous vu la bonne nouvelle pour les coiffeurs et barbiers cubains? Ils étaient considérés comme des fonctionnaires depuis l'ère communiste (y a-t-il déjà eu une autre ère?) et gagnaient 20 $ par mois. Maintenant, ils deviennent privés et pourront charger  2 Pesos par coupe de moustache, si cela leur plait.

C'est bien. Mais ce qui aurait été mieux, ça aurait été de voter la coiffure comme un soin essentiel auquel a droit la population cubaine. Il leur faudrait en fait une carte d'assurance mise-en-plis.

Pis à nous 'ôtes aussi.

jeudi 10 novembre 2011

Les elfes de la vapeur

Le rôle de ce blogue est de former un "trousseau" afin que le 22ième siècle soit un jour capable d'aller habiter en appartement tout seul.

Voici l'équivalent d'un lave-vaisselle en héritage pour le futur du futur:




Ajout d'électro: 


Merci à notre source Facebookienne, le dude de la Bouteille Noire.

Goût de menthe dans la bouche = amnésie spontanée

Ah oui, je me souviens de l'affaire importante à laquelle j'avais pensé, mais que j'ai oublié durant que je me brossais les dents.

 Je me suis dit que c'était probablement durant des soirées comme celle-là que le Club des 100 Watts avait filmé ses scènes extérieures sur le trottoir de la rue Fullum qui passaient au début de l'émission. TSÉ là…. Tsé! (J'ai rien trouvé qui corroborait mes souvenirs su'l web, pis si c'est pas écrit su'l web, c'est que c'est vrai.)

C'est ça qui est ça.

mardi 8 novembre 2011

♪ Mon pays ce n'est pas un pays, c'est mon adresse ♪

Anecdote.

Bin mon homme, c't'une fois une fille qui s'en va en ville-- comprends-tu-- pour renouveler son passeport. Après avoir attendu que le monde qui attendaient avant elle aient fini d'attendre afin qu'elle attende d'arrêter d'attendre, 'tite fille passe au comptoir avec sa paperasse. La préposée zélée mais smath scanne le tout de son regard, puis s'arrête sur l'adresse permanente de la fille.

-C'EST CHEZ-VOUS ÇA? !

-C'est chez mes parents.

-Nanon, c'est pas bon ça, l'adresses de vos parents, il FAUT VOTRE SIGNATURE pour récupérer l'enveloppe quand le facteur vient, ou aller le chercher EN PERSONNE au bureau de postes.

-Bin vu que c'est mon adresse permanente, pour les impôts pis toutes les affaires dull et compliquées à changer quand je déménage, bin j'ai pensé qu'il fallait que j'écrive ça  dans la section "ADRESSE PERMANENTE" pour que ça fitte avec vos vérifications. Mais mon adresse à Montréal est inscrite comme adresse de retour, y devrait pas avoir de problème.

- On ne co-mmu-ni-que pas avec les impôts, nous-ôtes, madame! (1) (Elle pointe émotivement la feuille d'érable sur mon passeport expiré)  VOTRE ADRESSE, C'EST LE CANADA! (2)

(1) Ah bin….. Vous devriez.
(2) Ah bin coudonc, on en apprend à tous les jours.

samedi 5 novembre 2011

Le blogue le moins prêt pour les Nineties

Mon amie Hell-laine m'a rappelé que j'étais out. Merci fille! C'est à ça que ça sert les vraies amies!

Guy is in love: la suite

Pour faire suite à mon billet d'hier, au sujet du courrier amoureux dont Guy Turcotte serait le récipient, j'ai reçu dans mon imagination des informations privilégiées.

Il s'agit en fait réellement de la lettre ÉCRITE DE LA MAIN DES JUSTICIERS MASQUÉS, tel qu'estimé par yours truly au départ!!!! Au lieu de changer leurs voix, ils ont changé leur typographie.

Cher Guy,


Je m'appelle Carole. (hihihihihi) . Je mesure 5'11 et pèse 210 livres, on me dit parfois masculine(hihihHIHIHIHIhihih), mais je sais miser sur ma féminité lorsque je visite la belle-famille grâce à ma belle chevelure blonde soignée.  Ça fait des mois que ton regard fiévreux me hante de son box d'accusé. Putain que tu es beau. (hiiiiiiihihihi) Je t'aime (HAHAHAHA) et je veux que tu saches que je serai là pour toi à ta sortie de confinement, si tu cherches à rencontrer une perle dans mon genre pour prendre un verre de Cosmo bleu, ou simplement refaire ta vie. (J'aime bien la pornographie d'hommes homosexuels, moi aussi). (Pfffffffmouahaha) Je t'attendrai dans ma voiture à toit ouvrable, à ta sortie de Pinel, une écharpe de soie dans les cheveux, et nous pourrons enfin partir ensemble pour commencer notre vie, comme Thelma et Louise. (Bruit de hoquet) Écris-moi au plus vite, ton charme me manque gravement depuis que tu n'es plus cité dans les journaux…Je t'embrasse tendrement. (hiahiahaiehaheiaheheuahahehauh) 

TRÈS subtile les boys. 3\10 pour "l'effort".

vendredi 4 novembre 2011

Dear Guy,

On apprend aujourd'hui que Guy Turcotte reçoit du courrier d'admiratrices, et avec des photos en plus de tsa ! (probablement topless, les photos, si c'est à  la hauteur de l'image cheap que je m'en fais...)



Je'l sais que tu te dis: "Bin là, c'est qui les calices de folles qui écrivent à du monde en prison, pis qui en plus, pire que pire, choisissent lui comme correspondant? Pire encore, elles lui écrivent à destination de sa cellule à l'hôpital psychiatrique! (Y doit pas avoir grand courrier qui chemine par là). HEY C't'u encore une joke plate des Justiciers Masqués c't'histoire là? "

Pis moi aussi j'me'l dis, ça. À vrai dire, plus j'y pense, et plus je te soupçonne de m'avoir plagié mot pour mot y a pas 5 secondes de ça.

Ah bin, torrieux.

mardi 1 novembre 2011

L'Halloween ne fait que commencer

J'aimerais bien que le Dalaï Lama participe à Movember.



Faites-lui le message. S'il-vous-plait. Pis donnez-y donc une petite bine su'l bras, tant qu'à faire.